Carnet de voyage pour l'Islande Juin 2018

Jour 13 : "Hvolsvöllur", la "F225", "Landmannalaugar", la "F208" terminus "Flúdir"

a ville de"Siglufjörður"

a roadmap du jour
ur la "F225" en direction de "Landmannalaugar"
ur la "F225" en direction de "Landmannalaugar"
e site de "Landmannalaugar"
e site de "Landmannalaugar"
a route du retour par la "F208"
a route du retour par la "F208"
ecret Lagoon "Gamla Laugin" à Flúðir
ecret Lagoon "Gamla Laugin" à Flúðir
Le matin nous avons pris la route assez tôt. C’est notre première vrai route "F" en Islande. Les routes "F" sont qualifiées "Route de montagne" ce sont des pistes aussi bien préparées que certaines routes secondaires qu’on a eu l’occasion de prendre dans le nord. La principale différence c’est qu’il n’y a pas de pont sur les ruisseaux ou rivière qu’on pourrait rencontrer. Et sur le F225 il y a deux gués à traverser. On c’est dit qu’on avisera sur place si les rivières nous paraissent trop profonde on fera demi-tour et on prendra la F208 qui passe plus au nord. Bon là en passant on fait une petite pause pour voir la chute "Þjófafoss" qui se trouve juste avant la bifurcation vers la F225.
C’est parti, la route est excellente, et il n’y a absolument personne. On a croisé trois véhicules en 2 heures de route.
Au milieu du champ de cendre noire, c’est plutôt pelé.
Il y a encore pas mal de neige. nous sommes au mois de Juin, cela ne fait que quelque jours que cette route est ouverte.
Un petit peu de végétation.
Les couleurs sont improbables.
La rivière qui viens de "Landmannalaugar" que nous allons devoir traverser plusieurs fois.
C’est impressionnant, il n’y a pas un bruit. Juste quelque oiseaux plutôt discrets.
On traverse un champ de lave. Là il faut aller doucement, car sur la piste il y a des gros cailloux coupant et avec notre petit "Duster" je ne voudrais pas éclater un pneu.
Toujours des couleurs superbes.
Un grand lac dans un écrin très sauvage. On est seul au monde !!!
Une coulée de lave qui arrive dans le lac.
Au loin le "sandur" au bout de la plaine de "Landmannalaugar".
C'est un petit film pour avoir le bruit et l'atmosphère du lieu. Cliquez sur le bouton "lecture" qui est au milieu de l'image.
Voici le site du camping de "Landmannalaugar". C’est le point de départ de plusieurs grandes randonnées. Ce qui est mignon, ces que des lignes de bus desservent ce camping plusieurs fois par semaine pour amener les randonneurs sur leur point de départ.
Le sol est tellement dur qu’il est difficile de planter une sardine pour les tentes. Les gens les lestes avec des pierres ;-).
Nous décidons de faire une petite marche sur un sentier qui fait un tour de 6km dans le champs de lave au dessus de la vallée. On c’est dit c’est à notre portée. Et bein marcher dans un champ de lave, c’est pas de la tarte !!!
Les montagnes bien enneigées.
La plaine vue du haut.
Quelques névé de neige sur le chemin. Bon j’ai testé, je crois que j’ai crevé tous les ponts de neiges qu’on a traversé ;-).
Des "solfatares" à flanc de montagne.
Ca fume. Et il fait super chaud dans cette vallée qui est à l’abri et ensoleillée, c’est plutôt agréable.
Un beau champ de sources chaudes.
On bronze.
Oui oui !! Les couleurs sont naturelles.
On redescend le défilé vers le camping, bordé par des collines qui ont des couleurs étonnantes.
Très beau vert, ce n’ai pas de la mousse ou de la végétation, c’est bien la roche qui a cette couleur.
La route du retour par la piste du nord. Aussi belle et aussi sauvage.
Après notre journée de promenade un petit bain dans le "Hot spot" du Secret Lagoon. Superbe !!!
Les sources chaudes sortent tout autour, le bassin est donc bien chaud sur toute sa surface.
C’est bizarre de voir comme signe "attention les sources sont a 100°" c’est assez irréel.
Les serres chauffées avec les sources chaudes.
La sources qui va directement dans le bassin.
Tous les points rouges sont des sources chaudes qui sortent dans le village.