Carnet de voyage pour l'Islande Juin 2018

Jour 8 : "Húsavík", "Dettifoss", "Selfoss" terminus "Mývatn"

a ville de"Siglufjörður"

a roadmap du jour
e canyon "Ásbyrgi"
e canyon "Ásbyrgi"
e parc national de "Jökulsárgljúfur"
e parc national de "Jökulsárgljúfur"
e cratère "Víti" du volcan "Krafla"
e cratère "Víti" du volcan "Krafla"
a centrale géothermique de Krafla
a centrale géothermique de Krafla
e site géothermique et de solfatares de "Hverir"
e site géothermique et de solfatares de "Hverir"
e Spa "Mývatn Nature Bath"
e Spa "Mývatn Nature Bath"
L'Ásbyrgi est une gorge et une ancienne cascade pratiquement asséchée d'Islande qui se présente sous la forme d'un cirque naturel. Elle fut formée par la Jökulsá á Fjöllum qui creusa une gorge en forme de fer à cheval.
Dans la gorge, on trouve aujourd'hui un petit lac, le Botnstjörn, avec beaucoup de canards d’espèces différentes alimenté par une cascade située sur le cours du Botnlækur, un petit ruisseau. Il y a aussi (fait assez rare en Islande) un bois de bouleaux, l'Ásbyrgisskógur.
À l'entrée à la gorge se trouve un rocher d'une hauteur d'environ 25 mètres et d'une longueur d'environ 500 mètres, l'Eyjan ("l'île"). La gorge est aussi appelée "empreinte de Sleipnir" parce qu'une saga raconte qu'un des huit pieds du cheval d'Odin serait à l'origine de la forme caractéristique du site.
Le bois de l'Ásbyrgisskógur
Comme partout en Islande les animaux ne sont pas très farouche
L’Eyjan au centre de la vallée
La rivière Jökulsá
On est en plein cœur du parc national de La rivière Jökulsá, c’est pelé, il n’y a quasiment pas de végétation et les sols volcanique on des couleurs plutôt extra !!
La cascade d'Hafragilsfoss. Elle est en aval de notre destination marche à pied du jour la cascade de "Dettifoss". Elle fait 27 mètres de haut
Le canyon en aval
Des Dryades, si vous remarquez elle on 8 pétales. Elle sert à confectionner une tisane d'où ses noms de thé des Alpes ou thé suisse qu’on lui donne aussi.
La chutes de "Dettifoss". On dit d'elle que c'est la plus puissante d'Europe, avec un débit d'environ 200 m3/s pour une hauteur de 44 mètres. Dans son cours, 500 000 tonnes de débris sont charriés par an.
On remonte le cours de la rivière vers la chute de "Selfoss" en amont
Les chutes de "Selfoss"
C'est un petit film pour avoir le bruit et l'atmosphère du lieu. Cliquez sur le bouton "lecture" qui est au milieu de l'image.
Il y a 80 km/h de vent et il fait un froid de loup. Mais le site est superbe. Sa dernière éruption date de 1984
Cette centrale produit 20% de l’électricité pour l’Islande
C’est la photo carte postale qu’il faut faire en venant ici ;-)
Une petite douche en plein air
Elle est bonne, mais il y a un peu trop de vent ;-)
Ici nos grosse botte en caoutchouc, qu'on trimbale dans notre sac depuis la France, nous ont été très utile :-).
C'est un petit film pour avoir le bruit et l'atmosphère du lieu. Cliquez sur le bouton "lecture" qui est au milieu de l'image.
Une fumerolle elle fait un bruit très impressionnant
C'est un petit film pour avoir le bruit et l'atmosphère du lieu. Cliquez sur le bouton "lecture" qui est au milieu de l'image.
C'est un petit film pour avoir le bruit et l'atmosphère du lieu. Cliquez sur le bouton "lecture" qui est au milieu de l'image.
Le lac de "Mývatn" au fond et au premier plan les lacs coloré autour du "Mývatn Nature Bath"
Tout au fond a gauche les batiments du "Mývatn Nature Bath"
A part qu’il fait très froid dehors (5°), c’est super agréable, l’eau est entre 35° et 42°, elle donne l'impression au touché d'être légèrement huileuse. En entrant, ils nous on conseillé de ne pas amener dans le bassin, de bijoux, lunettes, montres... Car ils risquent d'être "taché" de manière irrémédiable. Markéta a gardé son bonnet de laine pour ne pas se refroidir trop vite. Je n'ai pas de photo car on ne peut pas prendre l'appareil dans l'eau, mais elle est mignonne :-).
Il y a aussi au bord des bassins des saunas. On a donc alterné plusieurs fois, sauna, bassin. A la sortie, on est cuit après une heure comme ça.
Une petite soupe chaude avant de chercher un camping.