Carnet de voyage pour l'Islande Juin 2018

Jour 9 : "Mývatn" les fjords de l'est terminus "Seyðisfjördur"

a ville de"Siglufjörður"

a roadmap du jour
e volcan “Hverfjall”
e volcan “Hverfjall”
e site de "Dimmuborgir"
e site de "Dimmuborgir"
romenade au bord du lac "Mývatn"
romenade au bord du lac "Mývatn"
e site de "Skútustaðagígar"
e site de "Skútustaðagígar"
e village de "Seyðisfjörður" terminus de notre journée
e village de "Seyðisfjörður" terminus de notre journée
Le Hverfjall (en islandais la "montagne de la source chaude") est situé au bord du lac Mývatn. Il est apparu il y a 2 500 ans et est le résultat d'une seule éruption appartenant au cycle de Hverfjall du Krafla. Le cône fait environ 250 mètres de haut et 200 mètres de profondeur pour un diamètre de 1 200 mètres. C’est notre première balade du matin.
Vue du lac de "Myvatn" dans la brume.
Bein là aussi sa monte plutôt sérieusement !!!
La calderas.
Le lac Mývatn vue d’en haut.
Comme vous pouvez le remarquer, il ne fait pas chaud.
Bon bein maintenant, il faut redescendre hein !!!
Les coulées de laves autour.
Dimmuborgir est une formation volcanique, son nom, qui signifie "châteaux sombres", est dû aux formations de lave en forme de colonnes. Ces formations sont dues à l'érosion d'un lac de lave situé à l'origine sur des terrains humides. Les échappements de vapeur d'eau du terrain ont refroidi la lave lors de leur remontée dans le lac, provoquant des formations en colonnes. Ces colonnes étant moins sensibles à l'érosion que la lave environnante, elles ont émergé au cours du temps.
Une grotte de Troll.
Un immeuble de Troll ;-).
Le champ de lave à perte de vue.
Des oiseaux dans les broussailles.
nous sommes dans le parc de "Hofdi", une jolie petite forêt sur une presqu'ile. Les pseudos cratères vue du bord du lac.
Les même formation qu’à Dimmuborgir.
Dans la forêt des bouleaux dont le tronc est de couleur rose.
Les Skútustaðagígar, toponyme islandais signifiant littéralement en français "cratères de Skútustaðir", sont un ensemble de pseudo-cratères d'Islande situés sur la rive méridionale du Mývatn. Ils sont nés lorsqu'une coulée de lave émise par des fissures du système volcanique du Krafla est entrée en contact avec les eaux du lac, créant des explosions qui ont édifié ces cratères volcaniques dépourvus de racine.
Les groupes de touriste Allemands repérable avec leurs vestes rouge ;-).
Ce village de pécheur est le point d’arrivé du ferry venant des iles Féroé et du port d’Hirtshals au Danemark.
Le fjord est très profond et bien abrité. Mais les locaux, nous on expliquer qu'il neige énormément, et qu'ils craignent les avalanches l'hivers.
Notre camping.
Installé pour la nuit.
Le centre ville. Une ambiance de folie !!!
Des vélos à louer.
Le soir au super restaurant du centre après notre baignade à la piscine. Et oui même si il y a 668 habitants, il y a une superbe piscine couverte avec jacuzzi et sauna !!!
C’est minions notre serveuse était Française, assez inattendu dans un village paumé dans l’est de l’Islande.
Bon un petit gâteau au beurre pour nous réconforter de la journée glaciale qu’on vient de passer.
Markéta semble d'accord.
Le soir on se promène et on a trouvé super ce bureau de l’administration centrale qui couvre : la police, la douane, le centre des impôts, la sécurité sociale, les affaires familiale, le bureau de vote... C’est ce qu’on appelle un regroupement d’administration !!!
La passerelle du terminal du ferry.